ACTUALITÉS

Les maux du mal pour les arbitres

En ce samedi 20 novembre nos U18 voient leur montée gâchée par ce mal grandissant qu’est la violence envers les arbitres.

Lâchement agressé par un joueur de l’équipe visiteuse au coup de sifflet final….

Mais peux on considérer cet agresseur comme un joueur? Comment qualifier cet acte? Comment expliquer auprès de nos jeunes enfants présents sur le match?

Aujourd’hui, en tant qu’arbitre, j’ai mal à mon sport, ma passion…..

Comment un arbitre peux être agressé de cette sorte. Sous ce maillot, je vois au sein de notre club, Quentin, un enfant du club devenu adulte que vous avez vu grandir….je vois Nicolas qui nous a rejoins il y a deux ans….Je vois également notre président Sébastien, Bruno, David et tout ces bénévoles qui vous arbitrent au détriment de vous voir jouer, vous encourager, chaque samedi, chaque dimanche.

Sous ce maillot, je pense à nos jeunes joueuses et joueurs, qui arbitrent les samedis matin car il n’y a pas d’arbitre dans leur catégorie.

Je vois également toutes ces personnes qui arbitrent car personne n’ose prendre le sifflet de peur de ne pas connaitre les règles alors qu’ils jouent à ce sport depuis toujours…Mais ces personnes la ont totalement raison car même moi j’ai parfois des absences sur certains points de règlement.

Pourtant, sur un terrain, je vois souvent un arbitre prendre une décision…juste ou non…il essaie en tout cas…..autour du terrain, il y a généralement 100 personnes….20 sont des supporters et 80 sont arbitres en coupe du monde à écouter leur commentaire sur des règles qui n’existent plus depuis le dernier but de Maradona avec Naples.

Il est vrai que l’arbitrage parfait reste très rare…mais le match parfait existe t’il?

Il est vrai aussi que l’arbitre ne fait pas toujours preuve de pédagogie….Mais l’éducateur est il toujours pédagogue? Le joueur est il toujours sans reproche? Si le football a besoin d’un arbitre, la réponse est surement la……

Un joueur entend parfois les reproches, les quolibets des spectateurs, pas toujours très agréables à entendre….J’imagine parfaitement ce qu’il peux se passer dans la tête d’un arbitre qui endure pendant tout le match ces remarques….

Attaqué en permanence, renvoyé dans les cordes…on lui demande de prendre des décisions et cela de la manière la plus rapide qu’il soit….

Qu’il soit bon ou pas, quel homme, quel arbitre mérite cette agression? Pourquoi? Parce qu’il s’est trompé? En Normandie la seule VAR qui existe est souvent le Vieil Arbitre Régional…. celui qui représente un club……

Le 18/04/1990, qui se souvient de l’arbitre belge Marcel Van Langenhove? Personne? Pourtant il accorde la fameuse main de Vata lors de OM Benfica…..Personne ne l’a sauvagement agressé.

En  mai 2009, qui se souvient de Tom Henning Ovrebo? Pourtant il oubli 5 penalty lors de la demi finale de League des champions entre Chelsea et Barcelone…..Personne ne l’a sauvagement agressé.

En coupe du monde 2006, un joueur se voit infliger trois avertissement pendant le match…..il sera exclu après son  3 eme avertissements…..

En ligue ou district, les deux premières situations arrivent et pourtant l’arbitre se fait agresser.

Ont dit souvent que si on en arrive à l’extrême c’est surtout parce que les professionnels ne montrent pas l’exemple.

Moi je répond que l’éducation et le respect, reste du ressors du cercle familial et de celui qui est prôné au sein d’un club.

Aucune violence n’est tolérable envers qui que se soit sur et hors du terrain.

Le sport est certes un échappatoire, mais il doit rester comme un loisir ou chacun doit être tolérant et respectueux?

J’ose espérer que les sanctions seront exemplaires.

Depuis le 23 octobre 2006, les arbitres sont protégés par la loi Lamour:  Les arbitres et juges sont considérés comme chargés d’une mission de service public au sens des articles 221-4, 222-3, 222-8, 222-10, 222-12, 222-13 et 433-3 du code pénal et les atteintes dont ils peuvent être les victimes dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leur mission sont réprimées par les peines aggravées prévues par ces articles.

Pour finir sur une note positive,  j’adresse mes plus sincères remerciements à toutes les personnes qui sont intervenues pour protéger l’arbitre, lui avoir porter secours et réconforté par vos gestes et paroles. Sincèrement merci.

Jamais je n’aurai pu penser que sur le terrain de mon club, mon club de campagne, qu’il puisse y avoir cette agression perpétrée  certes par une personne extérieure.

Protéger nos arbitres, préserver notre sport, rassurer vos enfants, encourager les joueurs, accepter les erreurs, refuser la violence.

Ainsi, nous les arbitres  du LCVEF, vous demandons, pour les prochains week end, si vous avez la chance d’avoir un officiel,( jeune, seniors, bon ou mauvais à vos yeux d’amateur de football), de tout simplement le remercier car beaucoup n’ont pas la chance d’avoir un officiel à chaque match.

Merci à toutes et à tous d’avoir pris le temps.

Richard

 

 

Laisser un commentaire

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com